Projet de recherche Izabella Pluta

Dr Izabella Pluta

 

Projet de recherche

Le modèle expérimental dans la recherche artistique au théâtre explorant les nouvelles technologies. Généalogie et nouveaux contextes.

 

 

Réalisé dans le cadre d’une bourse « Chercheur avancé » FERNAND BRAUDEL –IFER / MARIE CURIE Fellowships, ENSATT, Université Lyon 2 Laboratoire Passages XX-XXI

Résumé de la problématique

 

Ce projet s’inscrit dans un nouveau domaine du théâtre nommé recherche artistique, ou encore recherche création, qui fait se rencontrer un acte de création avec une approche scientifique, et qui souhaite ajouter à une œuvre scénique des paramètres scientifiques. Ce projet envisage ainsi l’étude de ce champ d’exploration, plus particulièrement en lien avec les nouvelles technologies audio-visuelles.

Il est vrai que la technologie numérique a déjà trouvé sa place dans la création scénique contemporaine, ce dont témoignent plusieurs travaux européens, canadiens et américains avec les figures emblématiques des metteurs en scène comme Robert Lepage, Elisabeth LeCompte, et Jean-François Peyret, entre autres.

 

Sans titre

Ce projet est réalisé en étroite collaboration avec Madame Mireille Losco-Lena, enseignante-chercheuse à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) et professeure rattachée au Laboratoire de recherche Passages XX-XXI de l’Université Lyon 2. Sur le plan pratique, il prévoit une journée d’étude, une publication consacrée à la question du laboratoire technologique dans la création contemporaine, ainsi que des entretiens avec des artistes sur le sujet de l’expérimentation.Notre projet, à son tour, propose une étude qui se focalise non sur l’esthétique du spectacle achevé, engendrée par un dispositif technologique, mais sur la phase préparatoire de celui-ci, voire sur le processus de création. Nous allons donc étudier ses étapes ainsi que les types de collaboration qu’elles engendrent, car l’œuvre se constitue tant sur le plateau que dans des laboratoires scientifiques. Par conséquent, elle convoque différentes approches, langages et modes de fonctionnement. Nous allons aborder ce sujet sur deux niveaux : historique et épistémologique, ce dernier notamment dans le contexte contemporain. Les notions de l’expérimentation et surtout du laboratoire seront constamment interrogées dans ces deux perspectives.

Crédits photographie : Hauke Lanz, « Connexions », Chartreuse, 2011, Avignon, Sonde avec les étudiants de la Manufacture de Lausanne, Phot. Alex   Nolet ©.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search